Nettoyage généalogique

lumiere

Je ne peux  me définir comme un passeur d’âmes, ce serait trop réducteur, ce n’est qu’une facette mineure  de mon œuvre ici-bas.

Je forme des passeurs d’âme  car c’est une composante importante du métier d’énergéticien, et elle manque cruellement à beaucoup de praticiens de ces métiers. Normalement, cela devrait être à la portée de n’importe qui de pouvoir faire passer un défunt.  Je m’emploie donc à cela presque la  moitié du temps de mes ateliers car c’est primordial.    40 à 70 % d’une souffrance physique ou psychique peut être due à  la présence d’un jumeau mort, d’un enfant mort que nous portons, d’un défunt de la famille.. Imaginez un garçon qui porterait le  prénom du frère  ou du père de sa génitrice, mort avant la naissance du garçon. La mère lui fait porter et le prénom du frère ou du père, et le poids inconscient de devoir représenter le frère ou père défunt tant regretté. Imaginez maintenant un enfant qui porterait le prénom d’un enfant prématuré avant lui, ou mort en bas-âge !

Lors des constellations que je pratiquais bien avant que ce soit la mode, (et j’en suis après  13 ans de métier à plus de 8 mille), la première chose à faire pour qu’un être définisse QUI  il est, c’est de définir qui il n’est pas.

 

Le premier travail de constellation familiale consiste donc à faire sortir de soi tous les défunts des 2 lignages parentaux, les fausses couches  conscientes ou inconnues, les morts-nés, les jumeaux morts, connus et surtout non connus, qui nous pompent et sapent notre énergie psychique.

 

Et puis il y a les morts qui se croient encore propriétaire de leur maison et qui ne veulent pas partir et nous pompent, voir le film « Les autres » avec Nicole kidman,  et toutes sortes de fantômes qui ont peur de la lumière, qui ont peur d’être jugés,  où qui veulent en découdre, régler leurs comptes,  veiller sur quelqu’un mais qui ne peuvent pas là ils sont, et qui errent dans les limbes, et nous polluent autant qu’ils se fourvoient.

Voir  «  le 6ieme sens », un film de Shiamalan avec Bruce Willis, et bien sûr « ghost » avec Demi Moore, Woupie Goldberg et Denis Quaid ,  et   bien sûr  la série américaine « ghost wisperer » avec  Jenifer-Love Hewit.

 

Donc, on va apprendre à les percevoir, ou les sentir avec notre sens le plus ouvert,  en général c’est le ressenti physique.  On va  les aider à aller au bout du tunnel, et passer le sas de lumière que l’on va ouvrir.

 

Nos aides seront  leurs ancêtres,  les guides de lumière, et certains anges.

Gabriel bien sûr, recteur de l’eau, et de l’incarnation, mais aussi Mikael, recteur du feu, qui va transmuter les accroches indues, les attaches inutiles, pour aider les plus récalcitrants.

Nous apprendrons à définir à quel niveau du ciel se trouve un défunt.  A partir du 3ieme ciel, ils ne gênent plus.  Au 4ieme ciel, ce sont des ancêtres aidants, lumineux.  Malheureusement, Il faut souvent remonter à la 4ieme ou 5ieme génération d’ascendants pour trouver un ancêtre lumineux.

Normalement, avec les méthodes pédagogiques que j’ai mises en place de longue date, en milieu d’après-midi,  après 4 heures de travail,  n’importe quel participant ressent ceux qui vibrent le plus souffrant, car leur présence est très gênante, et glaciale. Rappelons-nous qu’ils souffrent et sont perdus.

 

Ils ne peuvent rien contre nous, même si ils sont furieux et se sentent trahis par l’univers  et par dieu,  d’être morts à l’insu de leur plein gré.

 

On les fait monter vite pour les libérer.

 

On ressent facilement  la présence chaleureuse des ancêtres..

 

Quant à  celle des anges, les anciens participants se chamaillent pour les représenter, mais je laisse la primeur aux nouveaux arrivants.

 

Bonne vie à vous et bon bonheur.

 

JVB

 

Planning, inscription et adresse ICI.

Les commentaires sont fermés